Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 08:52

Après deux semaines passées pour la première avec mes beaux parents et pour la deuxième avec ma mère, je dois dire que, même si je me retrouve seule face à deux fauves affamés et en colère, je pousse un petit soupir de soulagement.

Entendons-nous bien, je leur suis reconnaissante d'être venus, de m'avoir tenu compagnie, de m'avoir aidée à gérer les deux terreurs et de m'avoir assistée pour tout ce qui est bouffe, vaisselle, ménage. Mais je dois avouer qu'enfin je retrouve ma solitude relative bénie.

Je suis quelqu'un d'assez indépendant et solitaire à la base et je me sens vite envahie quand quelqu'un vit longtemps chez nous. Je ne peux pas traîner si ça me dit, je ne peux pas chanter à tue-tête si ça me prend, je ne peux pas faire comme je l'entends, quoi.

 

Déjà toute petite, j'avais déjà du mal à cohabiter avec mes parents, j'avais l'impression qu'ils bouffaient mon espace vital que je protégeais farouchement. Il faut dire qu'ils étaient un peu envahissant aussi, ça laisse des traces.

Et je réalise que ma mère est très stressante en fin de compte. J'ai passé ma semaine à ronchonner après ses remarques ou actes. Bah oui elle n'aime rien de ce que je fais, trouve toujours à redire sur tout... Au bout d'un moment, c'est un peu usant...

 

Je  réalise que si je suis sociable, si on se rencontre, je ne vous aboierai pas dessus, je ne vous mordrai ni ne vous balancerai ma vaisselle à la figure, j'apprécie un peu d'isolement, de tranquilité. 

Mon dieu je suis une presqu'ermite en fait...

 

Je ne sais pas si c'est inhérent à ma condition d'enfant unique ou si c'est mon caractère qui veut ça, mais je m'accomode bien de la solitude. 

Attention, je ne veux pas dire que je fuis le monde. Non, j'aime les contacts, j'aime papoter, discuter, échanger. Mais une fois de temps en temps ça fait du bien de se retrouver en tête à tête avec soi-même, même si avec mes zouaves, ça ne se produit que lors de la sieste, et encore il faut qu'elle soit synchronisée la sieste XD

 

Que c'est bon de se retrouver au calme pour écrire un petit article, lire un bon bouquin ou encore juste se reposer un peu. Car ces moments-là sont devenus très rares, je peux vous dire que je les savoure avec délectation. 

 

Et vous ? Accro au monde ? À la solitude ? Ou un peu des deux ?

 

Partager cet article
Repost0
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 10:33

Alors la gentille et mignonne demoiselle Raphaellakay m'a aujourd'hui taggée et je me dis que comme ça faisait bien bien longtemps que je n'avais répondu à ce genre de petit jeu, j'allais m'y prêter bien volontiers ;)

 

Voici les règles :

- Répondre à 11 questions

- En créer 11 nouvelles

- Taggée 11 personnes et les prévenir

 

Alors c'est parti pour mes réponses :

  

 1 Après avoir survécu à 2012, nous voici à la moitié de 2013. Première impression ?

Eh bien, que dire ? J'ai été enceinte jusqu'aux yeux tellement que je me trainais comme une limace, j'ai accouché en 6 petites heures ( le rêve) et presque sans avoir mal et j'ai un petit bout de chou mignon même s'il est parfois un peu braillard. Je vais dire que ce fût une année productive et pleine d'émotions. Donc c'est positif ;)

 

2 Côté télévision, que ce soit série, drama, émission : as-tu reçu une claque ?

 

Hum, j'avoue que je ne regardes plus trop la télé mais je vais dire que j'ai découvert "Fringe", ne rigolez pas, vous qui connaissez depuis belle lurette, j'avais un peu peur que ce soit du style de "X-files" j'avais donc évité. Puis je suis tombée sur un épisode. Depuis, je veux mater la  série entière !!!!

 

3 Côté grand écran : un film à nous partager à tout prix ?

 

Hum il y a beaucoup de films que j'aime et que je veux faire partager : une liste courte mais efficace :

Les évadés, La couleur Pourpre, Galaxy Quest, Persepolis, Amour et Amnésie, Le chateau ambulant et Totoro !!!

Je dirais que ça résume un peu mes goûts généraux en plus XD

 

4 Livre ou bande dessinée, que recommanderais-tu ?

 

Un livre ? sans hésiter : Fantasia chez les ploucs.

Une bande dessinée ? Monster.

 

5 Ne laissons pas en reste la gastronomie : un plat, dessert, goûter qui t'a enchanté ?

Hum je dois dire que j'adore cuisiner et je vais parler du plat que je fais en ce moment : croque monsieur d'aubergines. Facile, rapide et super bon en été !

Un goûter ? Ma recette de brownies et de cookies XD

 

6 Préfères-tu les cosmétiques ou les bijoux, et pourquoi ?

 

Je dirais bijoux, parce que je me maquille peu et n'aime pas trop passer des heures devant mon miroir. en plus, ma belle-mère se charge de me ravitailler en bijoux XD

 

7 Quelle musique t'accompagnes en ce moment ?

 

Alors étant donné que je vis avec deux enfants ne bas âge, je passe mon temps à entendre du Disney ou des comptines. Ça calme, hein ?

Sinon mon aîné kiffe "Single Lady" de Beyonce en ce moment, ça remonte un peu le niveau ( même si j'adore Disney)

 

8 Quels sont tes projets cet été ?

 

Eh bien facile, passer nos vacances en famille, bien en profiter et au passage trouver the appartement ou the maison qui abritera notre petite famille pendant des années. Eh ouais, on veut acheter. Quelle galère...

 

9 Que ce soit dessin, jeux vidéo, bricolage ou autre passion, dis-moi pourquoi tu aimes t'y adonner.

 

Facile : lecture, car j'adore m'immerger dans des mondes imaginaires. 

Et les jeux videos pour la même raison mais en un peu plus interractif ;)

 

 

 

10 Combien de fois ris-tu par jour (à peu près) ?

 

Ouh là je vais dire, un nombre incalculable de fois, j'adore rire ;)

 

 

11 As-tu réussi à tenir une de tes résolutions faites l'an dernier ? (si tu en avais, si ce n'est pas le cas, aimerais-tu te fixer un objectif ?)

Ma résolution première était de parvenir à tenir le choc avec deux petits en même temps. Pour le moment ça va, je croise les doigts pour que ça continue !

 

 

Et voilà j'ai répondu !

 

Bon à mon tour de poser 11 questions... Chaud !

 

1 As-tu déjà voyagé à l'étranger ? Si oui, où ? Si non, où aimerais-tu aller et pourquoi ?

2 Ta boisson préférée et purquoi ?

3 Le livre que tu déconseillerais vivement ?

4 Pourquoi avoir commencé un blog ? 

5 Ton plat préféré ? Mais vraiment le truc qui te ferai marcher sur la tête pour en avoir, hein ?

6 Quelle est ta fleur préférée et pourquoi ?

7 Tu gagnes 100 000 euros à un jeu télévisé, que fais-tu avec ?

8 Tu trouves un petit chaton abandonné dans la rue, que fais-tu ?

9 Quel est ton style muscal préféré ?

10 Je te propose de cuisisner pour toi, que me demandes-tu de te concocter? ( Attention, je ne suis pas une cuisinière digne de Masterchef XD)

11 Qu'est-ce qui pour toi évoque la douceur de l'enfance ? ( ah ouais je 'ai faite dure celle-là XD)

 

En revanche, je ne tagge personne, répond aux questions qui veut, c'est ma politique ;)

 

 

  1. Après avoir survécu à 2012, nous voici à la moitié de 2013. Première impression ?
Partager cet article
Repost0
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 09:44
Il est frais mon panier !

Depuis que nous avons des enfants, c'est dingue comme nous pouvons nous sentir plus concernés par le fait de manger équilibré. 

Je ne dis pas que nous mangions n'importe quoi avant, mais je dois dire que je faisais des repas moins bien répartis dans la balance protéines/féculents/légumes.

Et alors que nous sommes responsables de la santé de deux petits bouts de chou, nous avons commencé à nous sentir plus responsables gastronomiquement.

Déjà, nous mangeons plus varié et nous cherchons des tas de recettes qui pourraient convenir à notre petit estomac sur pattes XD

Ensuite, une amie à nous qui vit dans la région nous a parlé d'un système sympa qui se nomme "le panier bio". Le principe est simple : chaque semaine, nous commandons un panier préétabli avec des produits bios de saison issus du coin ( ou de pas trop loin en Italie car nous sommes près de la frontière et sauf pour les bananes qui viennent de très loin, elles).

Nous avons donc chaque semaine pour la modique somme de 20 euros 3 kilos de légumes et 3 kilos de fruits.

Comme ce sont des paniers préétablis, on ne choisit pas vraiment ce qu'on prend mais je trouve ça sympa aussi car nous découvrons ainsi des légumes qu'on n'aurait jamais pensé prendre autrement. J'ai donc préparé du chou romanesco, du fenouil ou autres légumes qui me semblaient un peu barbares.

Et puis, je dois dire qu'il n'y a pas photo, on mange des trucs qui ont du goût au moins. Rien que les échalotes, on s'est pâmés de plaisir en les mangeant dans une salade de tomates, vous n'avez qu'à voir.

Après, si on n'aime vraiment pas un des légumes ou fruits, on a le droit de demander à changer deux éléments maximum du panier. Et si on a besoin de quelque chose par dessus, il suffit de commander en sus, pas plus compliqué !

Pour moi qui allaite en ce moment, il vaut mieux parce que le chou, les radis ou encore les fèves ne sont pas trop recommandés. Oui, si j'en mange, je m'en mords les doigts toute la nuit suivante car j'ai un petit braillard qui se tord de douleur... Pas cool.

 

Mon homme va ainsi chercher notre petite commande dans la pharmacie à côté de son boulot et nous avons chaque  semaine des fruits et légumes frais. Et avec 6 kilos on tient bien la semaine. Ce qui nous permet aussi de bien délimiter notre budget nourriture, on adore.

 

Pour vous donner un aperçu de ce qu'on peut trouver dedans, je vous donne la composition de celui de cette semaine :

- Une salade

- Deux bottes de radis

- Deux bottes de carottes fanes

- 500g de pommes de terre grenaille

- Des tomates grappe

- Des abricots

- Des pomelos

- Des pommes golden

Nous avons complété la commande avec des oignons et deux concombres.

 

Tout ça pour dire que j'aime ça et étant curieuse de tout culinairement, j'adore avoir la "surprise" tout en sachant qu'on sait de quoi est composé le panier suivant le jour où on réceptionne celui de la semaine car ils nous donnent un papier qui décrit les produits qu'on doit trouver dans le panier standard du jour et dans celui de la semaine suivante.

 

Petit plus quand on ne connait pas du tout le légume dont on hérite, ils nous donnent des petits recettes faciles pour les préparer, sympa, non ?

 

Qu'en pensez-vous ?

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 15:47

Hier, avec mon homme, nous regardions les infos, quand un reportage nous a un peu scandalisés.

Il parlait de la question de faire ou pas des cours en anglais à l'université, sur quoi on répondait : non, français forever ( en français uniquement bien sûr).

Et là je me pose la question : en quoi suivre des cours en anglais, parler en anglais lors de certains cours serait-il un grave manque de respect à la langue de Molière ?

Certes la langue française est belle, nous devons la préserver etc. Je suis moi-même une partisane de notre langue. Elle fait partie de notre culture, de notre patrimoine invisible, de ce que nous sommes.

 

Mais posons-nous une ( voire plusieurs) question(s) : ne sommes-nous pas réputés pour être nuls en langues ? Ne devrions-nous pas faire tout notre possible pour parler l'anglais, languequi sert dans beaucoup de pays, dans beaucoup de domaines ? N'oublions pas qu'il devient de plus en plus nécessaire pour beaucoup d'emplois de savoir le parler, sans quoi o nn'est pas pris. Et combien de fois ai-je entendu des gens tenter tant bien que mal de renseigner des étrangers sur un itinéraire ? C'était affreux, je peux vous le dire. De l'ordre de la torture auditive...

Alors en quoi acquérir le réflexe de parler l'anglais serait-il mal ? 

 

Je suis d'avis de partager la poire en deux. Ainsi, nous aurions des cours en français et d'autres en anglais afin de garder notre patrimoine et de comprendre et parler aisément la langue universelle.

 

Oui, je sais chers linguistes français, ça fout les boules que ce ne soit pas notre langue à nous qui soit LA langue parlée partout. Mais il faut nous faire une raison, beaucoup d'entre nous ne savent pas communiquer dans une langue étrangère. C'est handicapant, c'est ridiculisant, c'est dommage. ( écoutez ma mère parler anglais, je vous jure ça fout les jetons... non sans rire...)

 

Apprendre une deuxième langue c'est bien, ça ouvre de nouveaux horizons et dans le Nord, les habitants de pays qui ont appris l'anglais depuis leur plus jeune âge n'ont pas pour autant renié leur langue maternelle.

À bon entendeur...

Partager cet article
Repost0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 10:19

Je vous avais déjà dit il y a peu que nous cherchions mon homme et moi à construire notre nid de façon durable et encore plus solide.

Non, pas de mariage, on l'est déjà, non pas de bébé c'est déjà fait deux fois et il n'y en aura pas de troisième vous pouvez me croire.

Nous voulons juste entrer dans la grande aventure de la propriété.

Oui, vous savez, acheter quelques bouts de murs et pouvoir dire que nous dépensons nos sousous pour, à terme, avoir un truc qui nous appartient vraiment.

Je suis donc sur tous les sites immobiliers ou même sur les sites de particulier à  particulier pour pouvoir trouver la perle rare qui nous comblera de bonheur et de félicité.

Comble de malheur, ou bonheur, je ne sais plus, nous sommes dans une période charnière et je dois dire que je ne sais plus si on doit acheter maintenant ou attendre un peu que les prix se cassent un peu la figure.  ( parce que ça ferait du bien au porte monnaie, je vous les dis)

Bah oui, on a beau habiter dans le Sud de la Farnce, nous ne sommes pas des Crésus en puissance non plus.

Nan mais un studio de 30m² à 100 000 euros ( voire plus) il y a de quoi vous faire décrocher les yeux de la tête et vous faire mettre un entonoir sur le haut du crâne pour danser la polka nu dans les rayons de lune... M'enfin...

Donc je me résouds à jouer les charognardes et de sauter sur toutes les occasions qui se présentent. Un couple qui se sépare et vend en catastrophe, une succession et j'en passe. Des fois, je me dis quand même que chercher un appart, ça ressemble un peu à une vie de vautour.

Vous ne visualisez pas ? Attendez je vais vous imprimer l'image sur la rétine : un vautour qui plane au dessus du parc immobilier, attendant patiemment qu'une affaire se libère ( le cadavre) et qui fond dessus pour se repaître des reliefs du repas des autres. Charmant et très gratifiant, quoi...

 

Ce qui me fait le plus halluciner dans toute cette histoire, c'est le nombre de propriétés en viager qui se vendent.

Comme le disent Raymond et Huguette dans "Scènes de ménage" le Sud c'est pire que tout ya plein de vieux dans les maisons de retraite et DEHORS !

Ben ils n'exagèrent pas, je vous le dis. Je n'ai jamais vu autant de papys et de mamies déhambuler en ville qu'ici.

En conséquence, plein de propriétés en viager se vendent. Non, on ne se laissera pas embringuer dans cette histoire, d'un je trouve ça d'un macabre de miser sur la mort des gens et de deux, on veut habiter de suite dans notre chez nous et de trois on n'a pas les moyens de contracter un rente et de donner une rente en sus.

 

Quand je pense que dans ma région d'origine, pour 180 000 euros ( voire moins des fois), on peut se trouver à l'aise une baraque de 100m² voire plus avec du terrain, et qu'ici, ce sont souvent de petits appartements dans des coins pas très recommandables. Et là on pourrait mener la belle vie, moi je vous le dis !

Enfin bon, tant pis, hein, je continue ma recherche, je clique, compare, contacte et sens mon coeur s'emballer chaque fois que je trouve une offre à l'air alléchant, me disant que c'est peut-être la bonne.

 

À quand le bonheur d'être chez nous chez nous ? Mystère et boule de gomme.

 

Et vous ? Propriétaire ? Locataire ? Envie de vous faire votre nid en béton armé ?

Partager cet article
Repost0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 09:29

Cette pluie commence à sérieusement me plomber le moral.

Oui, j'aime entendre le bruit des gouttes qui frappent ma fenêtre ou le toit tandis que je suis pelotonnée sous la couette, bien au chaud à dormir ou lire un bon bouquin...

Mais c'est comme pour tout : trop c'est trop !

Impossible de laisser le linge sorti de peur qu'il ne se ramasse une saucée. Et de toute façon il fait tellement humide que si je le laisse dehors même s'il ne pleut pas, il ne sèche pas... Et avec deux zouaves qui se salissent, c'est le mauvais, très mauvais plan...

Impossible de sortir avec le zouave qui devient une véritable pile électrique. Et avec un deuxième petit c'est encore plus compliqué. Je dois donc occuper zouave 1 pour que le soir, il ait envie d'aller se coucher...

Le manque de soleil devient flagrant, je me sens aussi énergique qu'une huître sous trunxène et comme vous le savez, une huître, à la base, c'est pas très actif...

On ne peut même pas profiter des beaux jours avant l'arrivée massive ( et honnie, oui honnie) des touristes qui vont nous saturer les routes et les plages. Oui, je sais, toi, qui vis loin de la mer, tu trouves injuste que je descende en flèche ton besoin de venir te ressourcer près des plages de Saint Tropez, mais moi, je pense au côté pratique : embouteillages, prix qui grimpent, sensation d'être limite mis à la porte de mon coin. Parce que pendant les vacances, nous on fuit vers le NORD ! Bah ouais tout au dessus de nous est le Nord, c'est marrant XD.

 

Bon je vais chercher un point positif : les plantes vont être bien vertes cette année et on va espérer qu'il n'y ait pas de sécheresse avec tout ce qui nous est tombé sur la tête.

Mais une question me taraude : sera-ce un été caniculaire, normal ou pourri ? Franchement si on me demande mon avis, je penche pour une température juste bien comme il faut, ni trop chaud, ni trop froid. Oui, je fais ma commande au dieu du temps. On peut espérer, non ?

 

Et vous quel est votre ressenti face à cette pluie incessante ? 

Vous dansez chaque matin en tenue d'Adam/Eve dans le jardin/sur le balcon/dans le salon en remerciant le ciel de son eau bienfaitrice ?

Vous maudissez chaque jour gris et morne ?

Ou encore vous en avez pris votre parti et vous vous en fichez tant que vous n'avez pas à construire le nouvelle Arche de Noé ?

 

Allez un peu de soleil mon pote Dieu XD

 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 10:36

Eh oui, ça y est, je suis passé de l'état de baleine échouée à celui de baleine tout court XD Le petit bout de chou est né le 30 mars à 1h14 du matin et se porte très bien merci de vous en soucier. ( La mère aussi maison a la fâcheuse habitude de devenir transparentes après que bébé soit devenu une entité distincte du ventre de sa matrice XD)

 

Alors que je vous raconte, après tout je ne vais rien vous épargner XD

 

Il était 19h le 29 mars quand mon premier né a fait une bêtise, genre péter l'ampoule d'une lampe, dangereux, n'est-ce pas ? Bien décidée à lui faire comprendre que c'était dangereux et que j'étais fâchée, je prends mon fils à bras le corps pour porter son regard à la portée du mien et... ben je crois que je l'ai reposé en vitesse car j'ai eu l'impression que je devenais incontinente... Ben oui, encore une fois. Mais je n'étais pas encore vraiment sûre car ça n'avait pas été les chutes du Niagara comme pour le premier. Je fais les préparatifs d'usage et j'attends on homme qui rentrait tard ce jour-là comme par hasard. et moi de m'angoisser et de me demander si j'accouchais ou pas.

En plus, je n'avais pas la venue "bienfaisante" des contractions douloureuses pour me "rassurer" ou plutôt me conforter dans mon idée. Je vous dis pas le stress et le coup de speed jusqu'à l'arrivée de mon homme. J'ai quand même nourri mon fils et tenu la barre tout ce temps sans faillir ! On félicite la maman exemplaire s'il vous plaît ! Merci... Merci... 

Il arrive à 20h et je lui dis toute stressée "ne panique pas ( haha) mais il se peut que je sois en train d'accoucher..." Lui ne panique pas du TOUT et commence à donner le bain à notre fils histoire qu'il soit propre pour quand on l'emmènera chez on ne savait pas encore trop qui XD  ( admirez l'organisation de malade !) Vers 20h30, je décide de téléphoner à la maternité car rien de changé, pas de contractions douloureuses, juste mon ventre qui se durcissait de temps à autre. La sage-femme me dit de venir pour vérification, on ne sait jamais, car si la poche est fissurée, elle laisse passer les microbes et ça c'est pas cool pour bout de chou.

 

Je dis ça à mon homme qui, tout cool s'apprêtait à coucher le petit ( je vous avais dit que mon homme n'était jamais stressé et que ça me stressait parfois au plus haut point ?) et le branle bas de combat commence : je réunis mes analyses, mes échographies, mes papiers d'assurance, ma valise de maternité, le sac à dos de salle d'accouchement et nous voilà partis.

 

On arrive, on nous fait attendre, le petit est explosé de fatigue mais à fond, donc explore tous les coins de la salle d'attente et moi je ne bouge pas, je laisse mon homme gérer. Je vais peut-être accoucher, quand même.

La sage femme arrive et m'examine et me dit qu'elle me garde, la poche est effectivement fissurée et j'ai quelques contractions qui montent même si je ne les sens pas.

Mon homme part chez un copain dans l'espoir de l'y trouver, l'y trouve. Ils attendent ensemble la copine du copain qui sait gérer les gosses comme une pro et ils retournent chez nous histoire que le petit ne soit pas stressé. ( oui on a eu le popotin bordé de nouilles pour le coup XD)

Mon homme a quand même trouvé le temps de nourrir la copine ( normal quand même) mais de faire du riz, de papoter tranquille pendant que moi je l'attendais... Oui mon homme est Tahitien, je trouve que ça résume tout.

Il revient à la maternité vers 23h30 où je viens de me faire poser la péridurale( qui m'a fait mal je dois le dire et à cause de l'anesthésie préliminaire, j'ai failli faire un malaise vagual... Je suis sensible à ces machins semble-t-il...). 
On discute et je sens que les contractions  montent et que la péridurale n'a marché que dans un côté... Donc je sens les trucs dans l'autre jambe... C'est.... spécial on va dire.

Je discute malgré tout avec mon homme,  tout en me crispant de temps en temps. Je dis à la sage femme que ça pique quand même et elle va tâter mon col. Le petit bout n'aime pas qu'on lui touche la tête il fuit sous les doigts de la dame XD

Là, je me sens une envie de pousser un peu et elle me demande si j'en ai envie, je réponds que oui. Et c'est là que commence le branle-bas de combat ! Elle se prépare en vitesse ne me disant bien de ne pas céder à l'envie de pousser qui devient irrépressible.

Elle se met en position et là je peux pousser, enfin ! Et bn sang avce la péridurale partielle ça BRÛLE !!!!! Je pousse comme une dingue pour me débarrasser de cette douleur.

Je me repose un peu et rebelote, le petit sort donc en deux poussées.

La sage femme me dit que j'ai bien bossé. Ben ouais, j'avais mal, je voulais que ça cesse. Elle me regarde bizarrement et me dit que d'habitude, les femmes arrêtent de pousser justement parce que ça fait mal. Nan mais moi je suis une folle furieuse et je sais que de toute façon si j'avais arrêté, j'aurais eu mal plus longtemps. J'ai donc tout mis en oeuvre pour que ça soit le plus court possible. Petit bout était donc né le 30 mars à 1h14 du matin.

Petite déchirure que la dame me recoud après une petite anesthésie locale qui a failli me faire tourner de l'eoil. Ouais, c'est officiel, je suis très réactive à la xylocaïne. J'ai lutté contre le trou noir pendant une éternité me semble-t-il.

Mais le tout aura duré 6 petites heures avec en fait pas tant de douleur que ça. J'étais bien loin des cris hystériques et désespérés des femmes qui accouchent dans les séries et c'était pas plus mal, j'ai horreur de me donner en spectacle.

Ensuite, eh bien on a attendu avec mon homme que je sois transférée dans ma chambre. Ce qui a été fait à 4h du mat', on m'a mise au lit sans manger ( j'étais à jeun depuis le midi...) et j'ai passé une super mauvaise nuit à me tordre de faim.

 

Heureusement que mon petit bout ( qui avait perdu 230g le premier jour) a repris 60g le 3ème jour, j'ai pu vite rentrer à la maison afin de trouver mes marques avec les deux zouaves.

 

Maintennat ce n'est pas rose tous les jours, la crise de nerfs me guette quand ils se mettent tous les deux à chouiner en même temps. Mes nuits sont courtes et entrecoupées, mais j'adore mon petit loulou bis.

Oui, je suis maso, j'en suis consciente. Je suis une MAMAN, quoi XD

 


 



Partager cet article
Repost0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 10:29

Oui, je suis toujours là, errant telle une âme en peine sur vos blogs sans forcément commenter car comme vous le savez, je suis fatiguée bla... Bla...  Bla... Enfin vous commencez à connaître la rengaine...

Depuis quelques jours, c'est de plus en plus difficile, je me traine comme une limace qui a fait un joli séjour thalasso dans la bière ( et si vous avez déjà vu le spectacle, ce n'est vraiment pas beau à voir, berk).

Mon dos n'est plus qu'un amas de douleur lancinante, mon ventre enfle de jour en jour, à tel point que je me tâte pour investir dans une brouette afin de pouvoir le porter plus facilement. Les toilettes sont devenues ma pièce préférée vu que j'y vais au moins 15 fois par jour tellement le petit Numérobis appuie sur ma vessie...

La nuit, impossible de trouver des places confortables, je tourne, tourne, bouge mes oreillers ( oui vous avez bien lu "MES") change mon coussin d'allaitement de place en bourrant allègrement ma douce moitié qui râle en disant que dès que j'accouche, l'hôte indésirable jarte direct du lit. Ben oui, je prends la place de deux personnes quasiment...

Je me déplace en canard en me tenant les hanches et tenir debout en position statique plus de 5 minutes donne à mon corps l'envie de partir faire un petit séjour dans les pommes...

J'ai des remontées acides de plus en plus fréquentes, de plus en plus envie de croquer à pleines dents dans un beau saucisson bien gras et tartiné de beurre, de me faire un sashimi de thon ( donc cru) ou encore un beau poisson cru ( salade à la tahitienne si vous préférez) et de pouvoir ô luxe parmi les luxes : REVOIR MES PIEDS !

 

Bah oui parce que quand je prends ma douche, je vous explique pas la gymnastique qu'il faut pour 1) les voir et 2) me pencher pour atteindre le pied levé à quelques centimètres du sol... Et puis voir ses pieds c'est vachement pratique pour éviter les mines traîtresses laissées sur le passage par un petit diablotin en goguette : voitures, légos et autres mines anti personnel viennent parfois traîtreusement se glisser sous mon petit pied...

 

Je sais, je sais, je donne envie à toutes les femmes à peine enceintes ou nullipares. J'ai un don pour ça.

 

Mais je vois le bon côté des choses : si au début on peut appréhenderer un peu le déroulement de l'accouchement, le fait d'avoir mal et tout et tout, je vous garantis qu'au cours du dernier mois, vous vous vous tamponnez d'avoir mal juste quelques heures parce que vous souffrez depuis des jours et que là yen a marre, yen a ras le bol, il faut qu'il sorte !!!!!!!!!

 

Oui, je n'en peux plus et le pire c'est qu'il paraît que bébé est bas, que je suis dilatée çà  3 cm ( ce qui n'est pas rien vu que le max est 10 ) et que malgré tout ça, ben il reste bien accroché le bougre ! Je sais je fais dans le glamour à fond, là.

 

Allez Numérobis s'il te plaît je t'en prie !!!!! Et par pitié ! Ne me fais pas la blague de vouloir sortir le 1er avril pour le fun. Je crois que là ça m'achèverait, même si tu arriverais 15 jours avant la date prévue...

 

Et vous les futures encore jeunes et pimpantes, ça vous fait quoi la grossesse ? Et les nullipares, je vous ai fait grave envie, hein ? XD

Partager cet article
Repost0
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 11:23

200506081-001.jpgHier, après m'être lavé es cheveux avec mon super shampoing qui sent trop bon la pomme et avoir bien négligemment et discrètement (?) agité ma crinière soyeuse sous le nez de mon homme pour qu'il en sente la fragrance, je me suis fait une réflexion. Oui, on peut être enceinte, n'avoir plus qu'un neurone et se faire des réflexions à soi-même. C'est même recommandé pour garder un peu le peu d'intellect qu'il vous reste.


Les cheveux, c'est quand même un sacré atout séduction, non ?


Qu'on les ait courts, mi-longs, longs ou magnifiquement longs, on en prend soin de notre crinière. On la lave, la peigne, la teint, la frise, la lisse, la coiffe, la tresse etc. Bref, on passe un temps fou à l'entretenir.

 

De tous temps, les cheveux ont constitué un critère d'attirance pour les hommes ( oui, je parle du point de vue féminin, là, vous m'excuserez, je n'ai pas encore trouvé le moyen d'échanger mon corps avec celui de mon homme et ce n'est pas manque de l'avoir souhaité environ un milliard de fois ces temps-ci, je vous l'assure. Je veux marcher en voyant mes pieds ! Me faufiler dans de petits interstices, marcher droit et non ne canard et non des moindres, je veux bouffer un steak saignant accompagné d'un saucisson entier!!!!!!!!!!!)

 

Au temps de la préhistoire, c'était vachement pratique pour embarquer la donzelle afin de faire des tas de bébés. Mais bon, je ne suis pas sûre que l'esthétique y tenait un grand rôle pour le coup.

 

Dans l'ancien temps : genre le Moyen-âge ou les époques pré guerre mondiale, il était très mal vu dans notre civilisation que de sortir sans avoir coiffé ses cheveux en tresse, chignon ou autre motif compliqué ( ou même sans les avoir couverts tout court). Les cheveux lâchés étaient réservés à l'intimité de la chambre à coucher. Il semblerait que ça rendait dingues les hommes, presqu'autant que de voir une cheville dénudée sous une longue robe. Vous vous rendez compte ? Alors que de nos jours, voir des nénés à l'air ça ne nous fait plus ni chaud ni froid... Ils savaient vivre quand même à cette époque... Ou pas...

 

Au Japon, les dames de qualité du XI ème siècle environ ( L'époque du " Dit du Genji", un roman parfaitement indigeste rédigé par une dame de la cour) avaient les cheveux extrêmement longs. Tellement longs qu'ils traînaient par terre. OK, elles n'étaient pas bien grandes mais quand même.

Il leur fallait demander à un oracle quel était le jour adéquat pour se laver les cheveux afin qu'un démon ne s'y faufile pas pour y insérer quelqu'immondes frisottis ! Bah oui, la mode là bas, c'était cheveux lâchés et très très lisses.

La dame se retrouvait à faire un lavage de cheveux d'une journée avec rinçages avec tout un tas de potions, pour finir allongée par terre, les cheveux étalés derrière elle. Et ce n'est pas fini ! On y appliquait des briques après avoir peigné la tignasse afin qu'elle soit parfaitement plate. Ah bah oui, là je comprends mieux l'expression "il faut souffrir pour être belle" du coup.

 

De nos, jours, nous coiffons nos cheveux en fonction de la mode, certes ( encore que ce ne soit pas trop mon cas) mais aussi en fonction de notre morphologie faciale. On ne va pas se faire un carré si on a une mâchoire digne de Stallone quand il affiche son air de dogue enragé à la Rocky, quoi...

Nous en jouons, nous passons la main dedans, agitons négligemment la tête pour qu'ils fassent un mouvement gracieux et fluide, nous mettons au soleil pour faire admirer à notre victime, cible, proie, homme notre crinière de feu, de jais, d'or en fusion etc.

 

Et c'est vrai, regardez bien dans les films, quand les super nanas apparaissent au ralenti sous les yeux de merlan frit de leur futur prétendant, les cheveux effectuent un ballet aussi sûrement que leurs lèvres siliconnées pulpeuses, leurs hanches liposucées de nymphes sexy ou leurs yeux de veau biche.

 

Ya pas à dire, entretenons nos cheveux pour séduire ou garder nos hommes. Ça ne fait pas tout dans la séduction, mais ça y contribue quand même beaucoup. Et puis c'est tellement agréable de les sentir tout doux, tout parfumés et qu'à chaque mouvement ils nous carressent le visage tout en diffusant une senteur agréable.

 

Oui, nous le valons bien !

Partager cet article
Repost0
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 10:50

Coucou, me voilà ! Je vous ai manqué ? Je sais, je sais, mes apparitions sont très espacées mais que voulez-vous ? Entre mon Godzilla miniature qui me pompe pas mal d'énergie à me pondre toutes les bêtises possibles et le petit alien en préparation, je dois dire que je n'ai pas trop le temps ( ni l'énergie de venir très souvent, enfin je viens mais je lis juste, quoi, même pas la force de commenter)

Et aujourd'hui, je me présente à vous pour vous parler d'une nouvelle expérience qui est en train de changer notre vie. Oui, oui vous lisez bien, ça change notre vie !

Cette expérience ô combien bénéfique se nomme le drive.

Comment ça marche ?

Vous allez sur internet, tapez le nom de votre magasin de distribution préféré, vous cherchez s'il fait le drive, vous cherchez s'il le fait dans votre ville et ensuite roule ma poule, vous commencez à faire vos courses en ligne, au chaud, sans le monde stressé et stressant qui vous bouscule et avec votre frigo, vos placards et autres contenants à votre disposition pour voir s'il vous manque quelque chose.

Bon, je le reconnais, il n'y a pas toujours exactement ce qu'on veut, pas forcément la marque que l'on prend habituellement, mais en gros je suis plutôt contente.

Je fais ma petite commande ( tout les trucs pas trop périssables, nous allons quand même en courses pour la viande, les fruits et les légumes dans un autre magasin, mais on ne met que 30 minutes, héhéhé), je paie en ligne, je conviens du jour et de l'heure à laquelle mon homme doit aller le récupérer ( en général le vendredi soir après le boulot) et hop, je suis tranquille et nous on n'a plus besoin de s'enquiquiner.

 

Vous l'aurez compris, je trouve ça génial et j'approuve entièrement. Car il y a des avantages non négligeables :

- Je peux voir exactement quelle somme je vais dépenser donc je contrôle mon budget plus facilement.

- Pas de coup de coeur sous prétexte que c'est l'affaire du siècle et que je vais prendre sous prétexte qu'il me le faut absolument alors qu'en fait ben je n'en ai pas besoin. Donc pas de dépense inutile.

- Le transfert des courses se fait en 5 minutes chrono.

 

Bon, par contre il y a un ou deux inconvénients, c'est sûr :

- Il n'y a pas forcément tout ce que l'on veut, mais on compose avec.

- Parfois les dates de péremption sont un peu ric rac.

- Il peut y avoir des oublis. ( mais c'est très rare)

 

 

Vous l'aurez compris, moi je suis complètement pour et je ne souhaite pas retourner en arrière. On a ainsi plus de temps pour buller ( bah oui, faut pas pousser), se promener ou faire des choses plus importantes et trépidantes que les courses.

Je n'ai donc qu'un conseil à vous donner : testez, je suis quasiment sûre que vous approuverez, validerez et y retournerez ;)

Et vous avez-vous déjà testé ? Qu'en pensez-vous ? 



 

Partager cet article
Repost0

Mais Qui Suis-Je ?

  • : 36 15 code Ma Vie
  • : Blog d'une jeune femme qui a envie de partager ses coups de cœur, ses coups de gueule, ses états d'âme...
  • Contact

Avertissement

Les textes de ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur, à savoir moi. Je vous remercie de bien vouloir ne pas prendre la liberté de me les "emprunter" sans ma permission.

Merci

Mon blog Doppleganger

Comme ce blog prend des proportions assez personnelles, j'ai décidé de faire migrer tous mes articles sur les Otome Games ici : http://otomegamesworld.over-blog.com/ 

Au plaisir de vous retrouver là bas pour des discussions sur ce sujet !

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elucubrations sur Hellocoton