Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 09:23

Souvenirs sign : PhotoParfois, quand je regarde un objet, un animal, une plante, des souvenirs reviennent à la surface. Parfois, ce sont de bons souvenirs qui me font sourire, des souvenirs qui viennent du plus profond de mon enfance ou bien de ma récente vie de femme.

Mais de temps en temps, je ne sais pas pourquoi, de sales souvenirs de mon enfance reviennent à la surface. Ce sont pourtant de petits riens qui ne devraient pas venir polluer ma sphère de réminiscence et pourtant ce ne sont que de petits souvenirs sensés être sans importance...

Je crois que j'ai une trop bonne mémoire pour mon bien parfois...

Je reconnais ben ces moments-là, je me fige, le regard dans le vide et je me laisse envahir par une sorte de désespoir. Heureusement que je suis quelqu'un de très positif et joyeux parce que je pense que les marais du désespoir de l"Histoire sans FIn ( pour ceux qui connaissent c'est une très bonne référence cinématographique) me happeraient sans souci et je ne serais pas d'une très grande aide pour Atreyu.

Mais en même temps, ces souvenirs parfois cuisants ont contribué à me transformer en la femme que je suis.

Certes, je ne suis pas parfaite, certes je suis loin d'être un modèle de confiance en moi ni même une femme accomplie ( j'ai tendance à penser qu'on évolue tout au long de sa vie jusqu'au jour 0) mais je suis consciente que chaque expérience, bonne ou mauvaise m'ont aidé à arpenter le chemin de l'évolution et du changement.

 

Par contre, je ne sais pas si garder des griefs contre des gamins gâtés, capricieux et imbus d'eux-même m'apporte quoique ce soit... Mais je dois dire que j'ai la rancune tenace et que j'ai beaucoup trop souffert pendant cette deuxième troisième que cela restera à jamais un sujet sensible dans un coin de ma tête. Oui, j'ai vraiment une trop bonne mémoire. Je sais que les enfants sont bêtes et cruels, mais quand on a été la cible de ce genre d'individus pendant un an entier, ça laisse des traces.

Je suis fière d'avoir réussi à rester celle que je suis malgré les traitements que j'ai subis. Je suis restée fidèle à moi-même, je n'ai jamais tenté de me fondre dans le moule qu'ils voulaient que j'intègre. Dévoreuse de livres je suis restée, férue du Japon je suis restée aussi, adepte des mots compliqués je continue d'être et je peux vous dire que mon passage au lycée a été pour moi une véritable délivrance, le passage de la chrysalide au papillon ( de nuit XD) et que j'y ai rencontré de très bonnes amies avec qui je ris et délire toujours autant.

Bref, ce billet a dévié, mais je m'en fiche c'est comme ça que je suis et je n'ai pas l'intention de changer. Vous voilà prévenus !

Partager cet article
Repost0
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 09:00

J'avais décidé de participer à un swap organisé par Armalite dont le thème était très simple : la couleur. Le principe était tout aussi simple : envoyer à notre swapée 3 à 6 objets de la couleur indiquée par ladite swapée lors de son inscription.

Pour cette fois, j'ai été appariée avec Ioionette, une demoiselle aux activités tellement diverses que j'en ai eu la tête qui tourne rien que de la lire. Mais un peu d'envie aussi, c'est cool de pouvoir et savoir faire autant de choses.

Nous avons donc commencé à correspondre pour cibler les goûts de chacunes et c'est ainsi qu'à commencé l'élaobaration des colis.

 Je ne vous dirai pas ce que j'ai concocté dans la couleur orange, choisie par la demoiselle, car Ioionette fera un résumé que je linkerai ici après.

Je vais donc vous montrer ce que contenait mon paquet surprise.

 

Pour commencer, j'ai eu un superbe livre de coloriage pour adulte intitulé "jardin secret" accompagné de feutres de couleurs déclinés dans tous les dégradés de vert. Ce sera pour les soirées calmes et détente sans les bouts de chou qui voudront me chiper mes jouets XD J'avais entendu parler de ce livre et je dois dire que j'étais curieuse de voir le concept et titillée à l'idée de le tester. Je dois réapprendre à être zen, c'est la bonne occasion. Bonne idée donc ;)

 

Ensuite, nous sommes parties au pays de la gastronomie avec de la moutarde à l'estragon qui a fait briller non seulement mes yeux, mais celui de mon homme, qui est également très gourmand.

Un livre intitulé "vert" qui parle du vert sous toutes ses formes. J'ai ainsi découvert en le feuillettant rapidement que le "glauque" est une nuance de vert. Je sens que je vais en apprendre des choses sur ma couleur préférée !

 

Pour compléter le tout, j'ai eu droit à un protège livre de poche fait main qui pourra m'aider à garder intact mes livres que j'emporte avec moi en voyage ou tout simplement dans les salles d'attente diverses et variées XD

 

Et pour finir une très jolie carte verte avec une belle chouette dessinée dessus avec un gentil mot dedans.

Je dois dire que j'ai été gâtée encore une fois et que ce swap est également une réussite.

 

Merci donc à Ioionette et peut-être à bientôt pour un autre swap !

 

 

Et voilà la description en photo !

Et voilà la description en photo !

Partager cet article
Repost0
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 09:53

Je vous avais déjà parlé de notre souhait de devenir propriétaires de notre chez nous à nous et rien qu'à nous il y a de cela, ouh là bien tout ça. Je vous avais dit que nous cherchions la perle rare, que nous voulions trouver notre nid à un prix abordable tout en ayant un peu plus qu'un mouchoir de poche...

Eh bien à ce jour , nous n'avons toujours rien trouvé !

Les prix dans le sud sont carrément prohibitifs et si c'est abordable pour nous, eh bien c'est dans un coin qui ne nous plaît pas où le bien est entièrement à refaire... Ayant deux enfants, nous voudrions juste poser nos valises et basta.

Le problème est que nous vivons près de la mer, du sable chaud et des milliardaires qui font grimper les prix...

Quand je vois le nombre d'appartements vides qui attendent leurs proprios juste un mois par an, ça me tape sur les nerfs vous n'avez pas idée !

Moi je ne demande pas grand chose : 80m², 3 chambres, une cuisine pas trop petite, un salon plus grand qu'un cagibi et si possible ( mais c'est vraiment le bonus) une terrasse ou ô comble du bonheur un petit rez de jardin pour que les gosses puissent s'ébattre.

Mais pensez bien qu'ici, avoir un truc de ce genre, c'est rare ou bien pas à moins de 300 000 euros... Et encore, je suis gentille, là...

 

Je musarde sur les sites de vente entre particuliers, sur les sites professionnels et je dois bien avouer que ce n'est pas trop le top. Rien, ou presque. Et quand nous visitons, c'est souvent la déception...

 

Ensuite, nous tombons aussi sur des agents immobiliers prêts à tout pour vendre.

Un jour, on a visité un haut de villa. Certes, le coin était joli, en plein dans la montagne... Mais bon avec un bus qui passe toutes les heures, une impression de claustrophobie dans les 60 mètres carrés de l'appart mal agencé, une salle de bain gigantesque par rapport au reste de la surface et des fenêtres tellement basses que j'avais juste la trouille que les gamins passent par dessus le toit, ce n'était pas possible.

Le soir même, le type m'a appelée et bassinée pendant 45 minutes pour me demander si le bien m'intéressait. Je lui ai répondu que non avec les raisons nommées ci-dessus... Et il a commencé à me bassiner avec des "Oui mais ce bien a du potentiel, vous manquez une superbe affaire. Pourquoi vous ne voulez pas acheter ?". Et pour finir la menace suprême " si vous ne voulez pas acheter, désolé je vais devoir clore le dossier". Eh bien écoute mon pote tu n'as qu'à te le carrer où je pense ton dossier ( désolée mais rien que d'y repenser je bous à nouveau et je deviens un peu plus imagée dans mon discours) et j'irai voir ailleurs. Je ne vais pas dépenser une fortune dans un truc où je sais que je vais me sentir mal pour tes beaux yeux, non mais ! On ne parle pas d'acheter un stylo, là, on parle d'acheter un appartement avec un prêt sur 25 ans !

 

Je suis sidérée par son attitude. En même temps, les temps sont durs et ils ont besoin de faire un peu plus de forcing mais bon, je ne vais pas acheter si ça ne me plaît pas. Et le coup de coeur (raisonné) alors ? Hein ? Je dois avoir envie de m'istaller. M'imaginer vivre dans ce lieu et m'y sentir chez moi crénom ! ( Vous verriez le nombre d'agences immobilières qu'il y a dans le coin, vous en auriez le vertige... J'en découvre de nouvelles tous les jours, c'est dire...)

 

Donc voilà, nous sommes encore les heureux propriétaires d'un rêve ambryonnaire qui me titille de plus en plus mais qui me semble en même temps de plus en plus lointain. Mais on y arrivera un jour à avoir notre chez nous à nous avec les couleurs de mur à notre goût, des tableaux accrochés pour personnaliser le tout et un LAVE-VAISSELLE ! ( oui c'est mon fantasme le plus grand en ce moment, quand je dis que je ne suis pas difficile)

 

Foi d'Élu, on y arrivera !

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 10:22

Senior woman leaning on walking stick, smiling, portrait : PhotoEt voilà, le fameux et médiatisé Festival de Cannes est lancé. Au programme : films, stars, paillettes et soirées mythiques.

Enfin, c'est que qu'il se passe pour ceux qui sont au centre de l'affaire.

Pour ce qui est des personnes qui font partie de la plèbe ( comme moi), qui s'en contrebalancent ( comme moi) et qui trouvent tout ce foin absolument démesuré ( comme moi) je dois dire que c'est plus une gène qu'autre chose.

Pourquoi ?

Parce que je vis juste à côté de ce coin de poudre aux yeux et que franchement, les embouteillages et l'augmentation du trafic aérien qui casse les oreilles, je m'en passerais très volontiers. Oui, je suis une veille râleuse et je l'assume très bien, merci. 

 

Quand nous sommes arrivés dans la région, nous nous sommes dit "Allez, on est la semaine du Festival de Cannes, on va y jeter un oeil" eh bien j'aurais mieux fait de rester couchée... C'est noir de monde, les rues et les trottoirs sont bouchés, tu vois défiler des voitures hors de prix ( enfin plus que d'habitude, quoi, je suis blasée quand je vois une ferrari ou une porsche maintenant, tellement c'est devenu banal pour moi). J'ai cru mourir étouffée par la pression exercée par la foule de curieux qui s'amoncèle près des hôtels de luxe et du fameux Palais des Festivals ( que je trouve moche, perso). La Croisette est bouchée ( mais en même temps, le foin qu'ils font pour cette Croisette que je trouve d'un banal à pleurer reste encore à ce jour absolument incompréhensible pour moi, je dois l'avouer...) et impraticable. En gros, mieux vaut ne pas rôder dans le coin à cette période.

 

Et ne vous faites pas d'illusions : jamais vous ne verrez des stars déambuler dans la rue en faisant de grands coucous aux gens. Ils n'aparaissent que pour la montée des marches. Sinon, ils se cachent, se terrent et ne montrent pas le bout d'un nez.

 

J'avoue que je trouverais marrant de rentrer par hasard dans une star, une anecdote rigolote à raconter à mes petits enfants. En même temps, ils sont tellement surprotégés à cause des tarés que ça ne risque pas d'arriver. Dommage, jamais je ne verrai de près Johnny Depp que j'adore. Boh, je me contenterai de la tetralogie de "Pirates des Caraïbes", au moins il n'est là que pour moi dans ces moments-là XD. 

 

En résumé, le Festival de Cannes n'est glamour que pour pour ceux qui y participent activement. Autrement, c'est juste une plaie, je dois dire.

Et vous ? Fascinés par cette période ? Ou bien vous en avez ras le bol qu'on vous rebate les oreilles avec cet évènement "mythique" ?

Partager cet article
Repost0
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 08:00

J'ai aujourd'hui envie de me prêter à l'exercice de mettre en vrac 50 choses à mon propos. Je vais donc me lancer. Tiendrez-vous jusqu'à 50 ? 

1 Je suis une intégriste du vert

2 J'ai peur de l'eau et je nage comme une enclume

3 Ne m'approchez ni avec une araignée ni avec un reptile, vous auriez les tympans percés par mon cri perçant de panique

4 J'adore cuisiner et goûter des plats d'origines diverses ( dans al limite du raisonnable, point d'insectes pour moi, merci)

5 J'adore le chocolat

6 Je parle très souvent toute seule

7 J'adore les jeux video, même si en ce moment je suis moins dessus, poussins collants oblige XD

8 Malgré mon apparence de garçon manqué, j'ai des réactions on ne pleut plus féminines

9 Je parle/baragouine 5 langues

10 Je chante pour un oui ou pour un non

11 Je rêve d'un troisième enfant, même si je n'en voulais que deux à la base et que je me demande si je survivrai à l'expérience

12 Je suis une gourmande invétérée

13 Je suis une pro du néologisme 

14 Je suis aussi une pro des expression imagées, ce qui fait rire mon entourage

15 J'adore les chats, et les tigres par extension ( le hic c'est que je ne pourrai jamais avoir de tigre chez moi, je tiens à mes bras et mes jambes et aussi accessoirement à ma tête)

16 Je rêve de retourner au Japon

17 Si je suis stressée, je mâchonne un chewing gum et très bruyamment, au grand dam de ceux qui sont près de moi...

18 Je suis soupe au lait

19 Je suis aussi très susceptible

20 J'adorerais jouer la comédie ( mais bon c'est un doux rêve irréalisable, timide je suis timide je resterai)

21 Comme je l'ai dit plus haut, je suis une grande timide 

22 Mais je suis aussi une grande bavarde. Je suis une Timide Bavarde XD

23 J'adore rire

24 J'essaye toujours de voir le verre à moitié plein

25 Je rêve de reprendre mon activité de traductrice, mais trouverais-je un emploi dans cette branche ? Mystère...

26 J'ai une peur panique des extraterrestres 

27 J'ai toujours des amis imaginaires... 

28 Je rêve aussi d'écrire un roman mais encore faut-il mener mes idées à terme

29 J'ai un besoin chronique de contact humain, mais en même temps je le fuis un peu, serais-je pénible ?

30 Mes jambes ressemblent à des poteaux... 

31 J'aimerais pouvoir m'habiller de manière un peu plus seillante, mais manquant de confiance en moi, je n'ose pas changer de style de peur de ne ressembler à rien

32 Ai-je dit que je manquais cruellement de confianceen moi ?

33 Je suis incapable de citer mes points forts car j'ai toujours peur de faire celle qui  se la pète...

34 J'adore coudre et jele sais depuis très peu de temps...

35 Je suis peu patiente et en même temps je peux être êtrêmement patiente, paradoxal ? Non, c'est moi...

36 Je suis encore très enfantine dans ma façon de me comporter et je m'en fous

37 Je déteste faire la vaisselle

38 Pette j'étais une vraie casse-cou, à se demander comment j'ai pu devenir aussi timorée...

39 J'adore les Disney et je peux chanter la plupart des chansons de tête

40 Je suis aussi un intégriste des dessins animés de Ghibli, tu veux me rendre heureuses ? Offre-moi un Totoro !!!!!! 115.gif

41 J'ai un problème de visualisation de l'espace ne me faites jamais jouer à un jeu où on a du mal à distinguer le haut du bas de la droite de la gauche, vous finiriez chauves à force de rager à me voir tournicoter dans tous les sens...

42 J'ai un sens de l'orientation déplorable

43 Je suis une maniaque de l'organisation

44 Je suis aussi une maniaque de la ponctualité, je déteste qu'on me dise une heure pour arriver 45 minutes plus tard...

45 J'ai un gros besoin de reconnaissance tout en me fourrant dans un trou de souris quand on me l'apporte ce don de reconnaissance...

46 J'ai une personnalité introvertie extravertie, ça résume bien la contradiction de ma personnalité, je suis complexe, je sais... Mais en même temps j'aime être complexe

47 Je suis casanière

48 Mais en même temps j'aime bien bouger

49 Je mangerais du gratin d'endives sur la tête d'un pouilleux

50 Ne me lâchez jamais ! dans une pâtisserie seule avec les gâteaux, je serais capable de tout manger.

 

Et voilà, pas si compliqué finalement et marrant. Je le referai un jour et peut-êtreque ça changera. en tout cas, ça aide à connaître les gens ces petits exercices et ça mntre à quel point je suis pénible en fait XD

Partager cet article
Repost0
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 08:09

Il m'arrive de me demander pourquoi je rédige un blog. Moi qui suis discrète et plutôt secrète à la base, je me dis que j'ai parfois tendance à m'exposer un peu trop, à me mettre à nu un peu facilement sur ce petit bout de monde virtuel et intangible.

Parce qu'un blog, n'est-ce pas une fenêtre ouverte sur notre vie privée ? Dans mon cas, ce fût d'abord une petite ouverture, la fenêtre était à peine entrebâillée. Puis, petit à petit, la fenêtre a fini par être repoussée par un manque de pudeur de plus en plus grand.

Non pas que j'expose non plus les détails les plus intimes de ma vie, il ne faut pas pousser, je ne suis pas une exhibitionniste prête à montrer les plus sombres de mes secrets, mais il est vrai que sur ce blog, sont exposés des pensées, des ressentis que tout le monde de mon entourage ne connaît pas forcément.

Ici, j'ai inscrit mes peurs, mes chagrins, mes frustrations, mes joies, mes peines.

N'est-ce pas paradoxal de laisser de parfaits inconnus se repaître de ma vie personnelle ? Alors que certains de mes plus proches amis ne sont même pas au courant de ce que je peux penser ?

C'est un journal intime ouvert à tous, sauf à mes proches. N'est-ce pas là un bel oxymore ? Un journal intime ouvert à tous... Mais c'est la définition qui convient le plus à un blog, je trouve.

 

Je réalise aussi que la méchanceté prend des proportions énormes sur la toile. Les gens, cachés derrière leurs écrans se sentent libres de critiquer votre article ou de vous injurier sous prétexte qu'ils n'auront pas de retour de bâton car ils sont anonymes. Les lâches.

Si je lis un article qui ne me plaît pas, eh bien je ne commente pas, je passe mon chemin. Je ne vais pas baver sur la personne juste pour le plaisir de déverser mon venin sur elle alors qu'elle a mis tout son cœur dans un article. Que c'est petit, que c'est mesquin et que c'est nul... Les blogs des autres ne sont pas des punching balls laissés en libre service pour permettre aux frustrés de la vie de se défouler gratuitement... Non, derrière ces mots, ces phrases, ces émotions, se cachent des personnes bien réelles qui peuvent se sentir blessées par des propos trop tranchants.

( Bon, je ne nie pas que parfois, certains bloggeurs tiennent des propos ineptes ou complètement horribles, mais là aussi, je passe mon chemin, mais pour ne pas être salie par ces propos, s'ils n'ont pas de lecteurs, peut-être finiront-ils par se lasser d'écrire des bêtises)

 

Ce petit blog qui n'était au départ destiné qu'à déverser mon trop plein de bêtises récoltées sur le net a peu à peu revêtu une dimension plus personnelle. C'est devenu mon bébé, mon petit coin de liberté mentale qui me permet de déverser mon trop plein de frustration ou mes petits bonheurs.

Certes, je ne suis pas la reine du blogging, certes, je n'ai pas des milliers de visites, mais je m'éclate encore à écrire, malgré mes apparitions devenues plus que ponctuelles. J'ai rencontré des personnes formidables grâce à ce blog et n'est-ce pas le plus important ?

 

En revanche, je prends bien garde à conserver mon intégrité réelle et à ne pas me laisser happer par le monde virtuel. Le contact humain ne sera jamais remplacé par le toucher dur et froid de touches d'ordinateur, ça non !

Partager cet article
Repost0
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 07:27

Oui, maintenant que mes deux tifaifais sont faits, expédiés et reçus, je peux enfin dévoiler ma deuxième oeuvre magistrale XD

Comme la chambre du petit de mon amie était dans les tons bleu, c'est tout naturellement que j'ai décidé de faire un tifaifai en dégradé de bleus. J'ai choisi un bleu roi pour le fond et un bleu ciel pour les motifs. Et quoi de plus sympa qu'un motif d'hippocampe ? Enfin, c'est ce que je me suis dit en tout cas. Je trouvais ça plus original qu'un dauphin ou autre et puis j'avais trouvé un motif de tatouage très joli que mon homme a bien gentiment retravaillé pour moi pour le rendre un peu plus simple à coudre ( oui, les tatouages maori, c'est quand même compliqué avec leurs volutes partout). Pour le contours, j'ai laissé travailler mon imagination et mes mains. Et je suis ma foi plutôt contente du rendu des vagues, elles sont assez jolies et arrondies comme je le voulais.

C'est donc armée de mon petit patron que je me suis mise au boulot : couper les tissus, dessiner les motifs, les couper puis épingler le tout pour réaliser le bâti ( la partie la moins rigolote, quoi).

En une matinée et une partie de l'après-midi, j'avais enfin devant moi l'ébauche de mon travail. ( Et je peux vous dire que ce n'est pas simple à faire avec deux zouaves qui font la foire à côté)

 

J'ai mis environ 2 semaines et demi à raison de 3 à 4 heures de travail par jour pour réaliser ce tifaifai en 120*120cm et je dois dire que je me suis franchement éclatée. Outre le fait que ça me calmait et m'occupait les mains pendant que mon cerveau pouvait réfléchir à autre chose, j'ai eu la satisfaction de voir mon travail devenir de plus en plus concret. J'ai aussi affiné mes techniques de couture et, s'il est encore loin d'être aussi parfait que je le souhaiterais, il n'est pas trop moche.

Inutile de vous dire que je me suis éclatée et que je compte bientôt réitérer l'expérience du tifaifai. Je commence même à cogiter pour voir si je ne peux pas faire des cadeaux de Noël faits main pour la famille. Je trouve ça tellement plus personnel et sympa de faire quelque chose de mes mains. Je vais ensuite tenter des housses de coussin pour changer au gré de mes envies et des couleurs de nos canapés recouverts de tissus de couleurs différentes.

 

Ah oui, vous avez peut-être envie de voir les photos !

 

Bon, pour le coup, c'est mon homme qui a pris les photos parce qu'il aimait bien, donc ben je n'ai pas de détails, juste l'ensemble mais aux différentes étapes : donc épinglage, bâtis puis produit fini !

 

Alors qu'en pensez-vous ? Joli ? Raté ? Sympa ?

Alors le premier est juste épinglé. Le deuxième est bâti et les deux derniers plans sont sur le produit fini.Alors le premier est juste épinglé. Le deuxième est bâti et les deux derniers plans sont sur le produit fini.
Alors le premier est juste épinglé. Le deuxième est bâti et les deux derniers plans sont sur le produit fini.Alors le premier est juste épinglé. Le deuxième est bâti et les deux derniers plans sont sur le produit fini.

Alors le premier est juste épinglé. Le deuxième est bâti et les deux derniers plans sont sur le produit fini.

Partager cet article
Repost0
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 09:26

Je dois dire que j'aime beaucoup lire et découvrir des mots étranges, colorés ou bien peu usités de la langue française pour ensuite les replacer dans la conversation.

Je mentirais en disant que je ne suis pas morte du rire intérieurement ( même ouvertement des fois, ça dépend si la personne en face aura l'humour necessaire pour cela) quand je vois les yeux de mon interlocuteur s'agrandir, sa bouche former un "o" parfait et me regarder l'air de dire "Elle parle Français celle-là ?". Eh bien oui, figurez-vous je parle Français. C'est juste que j'essaie d'avoir un vocabulaire varié et que je tente d'apporter ma petite contribution à notre patrimoine "vocabulairique" ( eh oui, je suis aussi une adepte des néologismes)

Ainsi, je ne dis pas que je vais me faire "lyncher" mais que je vais me faire "conspuer". Si quelqu'un m'ennuie, je ne "l'emmerde" pas ( et d'un c'est malpoli et en plus c'est d'un banal...) je l'empapaoute.

Je ne dis pas à quelqu'un qu'il a un comportement ridicule mais qu'il est ubuesque. 

Je dis par exemple aussi que quelqu'un est dithyrambique sur un sujet pour dire qu'il est très élogieux ( même si élogieux commence à être un mot plutôt soutenu, mais j'aime la surenchère)

Je ne dis pas que je reporte au lendemain ce que je pourrais faire le jour même, je procrastine.  Notez la différence flagrante entre la longueur de la phrase une et de la phrase deux. On économise une quantité non négligeable de salive ne trouvez-vous pas ? Certes, ce n'est pas toujours le cas, je dois le reconnaître. Mais quand même...

 

Certes, parler comme un livre peut parfois donner l'impression qu'on "se la raconte" ( ou qu'on se pique de connaître un vocabulaire plus recherché). Mais je pense que rien n'est plus important que de faire vivre une langue. Pourquoi toujours utiliser les mêmes mots ? C'est tellement plus amusant et gratifiant de varier les plaisirs.

Je vous rassure, je n'utilise pas toujours que des mots compliqués, je connais les limites de la patience humaine face à une personne qui parle un jargon opaque et qui peut paraître pompeux et vaniteux. Je peux être une fille d'un abord tout à fait accessible. Si vous me lisez régulièrement, vous devez commencer à le savoir.

Et puis, mes amis proches ont même fini par accepter que c'est un aspect indissociable de ma personnalité, ils s'en amusent même. Certains adoptent même certains de mes mots fétiches car ils les trouvent amusants ou même prace qu'ils leur plaisent, tout simplement.

J'ai également un ami avec lequel nous faisons des concours de mots compliqués. Nous les utilisons et nous en rajoutons une couche vers notre "adversaire". Par exemple : "cette fille est polyandre" *et moi de me tourner vers mon ami* "POLYANDRE ! Et un de plus" * sourire carnassier*. On s'amuse comme on peut dans la vie et nous, c'est notre petite blague entre nous, notre façon de nous montrer complices.

Certes, il est vrai par contre que certains mots peuvent paraître complètement désuets voire obsolètes. Je ne pousse pas le sadisme psychologique à appeler une balançoire une escarpolette. Je connais un peu mes limites quand même. Mais des fois, juste pour voir la réaction, je suis capable  de l'utiliser, on s'amuse comme on peut dans la vie et les mots sont mon petit plaisir coupable à moi ( avec le chocolat, mais ceci est une autre histoire XD)

 

J'aime jouer avec les mots et les faire résonner afin de leur donner une seconde jeunesse. Prenez-moi pour une folle ( ou pas, ce serait vraiment gentil de votre part soit dit en passant) ( remarquez je dois dire pour le coup, on peut me regarder de travers, je n'en ai cure, je suis dans mon droit je ne suis pas insultante, je parle) mais j'aime l'idée que ces mots retrouvent la vie à travers ma bouche.

Et puis n'est-ce pas fantastique de se remuer les méninges et de travailler sa mémoire pour  des choses en fin de compte utiles ? Enfin, moi, je trouve cela utile. Libre aux autres de me regarder de travers, cela me laisse de glace, tenez-vous-le pour dit (bis (ter) repetita) !

 

Et vous ? Adeptes des mots peu usités ou plutôt adeptes des mots plus courants ?

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 09:19

Oh voilà bien des siècles que je n'ai pas rédigé quelque chose dans cette rubrique et je me sens d'humeur musicale aujourd'hui. Je vais vous faire découvrir ou redécouvrir certaines chansons qui me font remuer le derrière ou mouiller les yeux, ça dépend, en ce moment.

Vous le savez ( ou pas), j'adore chanter ( faux ou pas, là n'est pas la question) et j'adore écouter de la musique pour me remonter le moral, me booster ou simplement pour me mettre un petit fond sonore pas désagréable.

Le bonus dans l'affaire, c'est de regarder le petit zouave qui se dandine en rythme ( ou pas XD) et mini zouave qui se secoue du mieux qu'il peut pour suivre le rythme ( nous sommes mélomanes dans la famille XD)

La musique adoucit les moeurs, c'est bien connu et ça booste. En tout cas, ici ça me fait un bien fou et me rend plus optimiste et positive. Dansons et chantons à tue-tête les amis ! La joie et la bonne humeur doivent vaincre !

Donc voici en exclusivité ma sélection musicale :

Pour commencer, soyons un peu déjanté et foufou, je vous propose les Shaka Ponk. Hormis le fait que j'adore les tenues de la chanteuse, j'adore leur style décalé et leurs voix particulières. Et n'oublions pas de dire qu'ils sont français ! Eh oui !

Et passons à un autre groupe français que j'apprécie beaucoup : Skip the use. Vous devez les connaître, ils ont récemment été sacrés aux victoires de la musique et commencent à bien faire parler d'eux ( je les ai personnellement découverts en première partie de Muse, et c'était explosif ! ) Et ils sont Français aussi ! Cocorico !

Ensuite, allez une petite incursion au pays du soleil levant, hein ? Planons avec Maiko Fujita et "Nee", sa voix cristaline me fait voir des papillons roses et des angelots joufflus XD

Planons encore avec cette musique très douce et la voix pure de la demoiselle Cristel Sundberg qui me transporte chaque fois que je l'écoute.

Et finissons avec une reprise de Glee que je trouve particulièrement réussie : "dream on" avec notre bon vieux Neil Patrick Harris ( vous savez, celui qui joue le dragueur impénitent dans "How I met your mother")

Partager cet article
Repost0
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 10:00

po'e 1 ©cocineraloca.frAujourd'hui, après des demandes frénétiques de mes fans les plus fidèles ( je rigole), je vais vous donner une recette qui fleure bon le soleil, les cocotiers et le sable chaud.

Voici en exclusivité la recette du po'e !

 

POur celà, il vous faut :

environ 1 kg de bananes

de la farine de tapioca ( qui se trouve en magasin chinois)

du sucre

du lait de coco

 

Si les quantités sont peu précises, c'est parce que ça se fait en proportion de la quantité de purée de banane obtenue.

Commencer par couper les bananes en morceau et les mettre à cuire dans une casserole avec une gousse de vanille fendue et un peu d'eau jusqu'à obtenir une purée.

quand c'est prêt, mesurer avec un bol la quantité de purée obtenue et mettre dans un saladier.

Pour la farine, la quantité est demi-proportionnelle au nombre de bols de purée ( donc si j'ai 2 bols de purée, je met 1 bol de farine.)

 

Ensuite mélanger le tout et mettre dans un plat avec du papier cuisson à 180° pour environ 40 minutes ( l'idéal serait de faire cuire dans des feuilles de bananier qui se trouvent en magasin chinois aussi ( on lave la feuille et on l'huile bien pour ensuite emballer le po'e dedans) mais ce n'est pas nécessaire, un plat suffit)

Une fois cuit, vous laissez un peu refroidir et servez tiède ( ou chaud si vous préférez) et versez du lait de coco (auquel vous aurez ajouté une ou deux cuillerées à soupe de sucre) dessus. Vous découpez ensuite en petits bouts à la cuiller ( environ 3 à 4 cm )

C'est une tuerie ce truc. Vous verrez, la texture est un peu collante mais c'est très bon et ça change des desserts habituels.

 

Partager cet article
Repost0

Mais Qui Suis-Je ?

  • : 36 15 code Ma Vie
  • : Blog d'une jeune femme qui a envie de partager ses coups de cœur, ses coups de gueule, ses états d'âme...
  • Contact

Avertissement

Les textes de ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur, à savoir moi. Je vous remercie de bien vouloir ne pas prendre la liberté de me les "emprunter" sans ma permission.

Merci

Mon blog Doppleganger

Comme ce blog prend des proportions assez personnelles, j'ai décidé de faire migrer tous mes articles sur les Otome Games ici : http://otomegamesworld.over-blog.com/ 

Au plaisir de vous retrouver là bas pour des discussions sur ce sujet !

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elucubrations sur Hellocoton