Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 10:19

Je vous avais déjà dit il y a peu que nous cherchions mon homme et moi à construire notre nid de façon durable et encore plus solide.

Non, pas de mariage, on l'est déjà, non pas de bébé c'est déjà fait deux fois et il n'y en aura pas de troisième vous pouvez me croire.

Nous voulons juste entrer dans la grande aventure de la propriété.

Oui, vous savez, acheter quelques bouts de murs et pouvoir dire que nous dépensons nos sousous pour, à terme, avoir un truc qui nous appartient vraiment.

Je suis donc sur tous les sites immobiliers ou même sur les sites de particulier à  particulier pour pouvoir trouver la perle rare qui nous comblera de bonheur et de félicité.

Comble de malheur, ou bonheur, je ne sais plus, nous sommes dans une période charnière et je dois dire que je ne sais plus si on doit acheter maintenant ou attendre un peu que les prix se cassent un peu la figure.  ( parce que ça ferait du bien au porte monnaie, je vous les dis)

Bah oui, on a beau habiter dans le Sud de la Farnce, nous ne sommes pas des Crésus en puissance non plus.

Nan mais un studio de 30m² à 100 000 euros ( voire plus) il y a de quoi vous faire décrocher les yeux de la tête et vous faire mettre un entonoir sur le haut du crâne pour danser la polka nu dans les rayons de lune... M'enfin...

Donc je me résouds à jouer les charognardes et de sauter sur toutes les occasions qui se présentent. Un couple qui se sépare et vend en catastrophe, une succession et j'en passe. Des fois, je me dis quand même que chercher un appart, ça ressemble un peu à une vie de vautour.

Vous ne visualisez pas ? Attendez je vais vous imprimer l'image sur la rétine : un vautour qui plane au dessus du parc immobilier, attendant patiemment qu'une affaire se libère ( le cadavre) et qui fond dessus pour se repaître des reliefs du repas des autres. Charmant et très gratifiant, quoi...

 

Ce qui me fait le plus halluciner dans toute cette histoire, c'est le nombre de propriétés en viager qui se vendent.

Comme le disent Raymond et Huguette dans "Scènes de ménage" le Sud c'est pire que tout ya plein de vieux dans les maisons de retraite et DEHORS !

Ben ils n'exagèrent pas, je vous le dis. Je n'ai jamais vu autant de papys et de mamies déhambuler en ville qu'ici.

En conséquence, plein de propriétés en viager se vendent. Non, on ne se laissera pas embringuer dans cette histoire, d'un je trouve ça d'un macabre de miser sur la mort des gens et de deux, on veut habiter de suite dans notre chez nous et de trois on n'a pas les moyens de contracter un rente et de donner une rente en sus.

 

Quand je pense que dans ma région d'origine, pour 180 000 euros ( voire moins des fois), on peut se trouver à l'aise une baraque de 100m² voire plus avec du terrain, et qu'ici, ce sont souvent de petits appartements dans des coins pas très recommandables. Et là on pourrait mener la belle vie, moi je vous le dis !

Enfin bon, tant pis, hein, je continue ma recherche, je clique, compare, contacte et sens mon coeur s'emballer chaque fois que je trouve une offre à l'air alléchant, me disant que c'est peut-être la bonne.

 

À quand le bonheur d'être chez nous chez nous ? Mystère et boule de gomme.

 

Et vous ? Propriétaire ? Locataire ? Envie de vous faire votre nid en béton armé ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mais Qui Suis-Je ?

  • : 36 15 code Ma Vie
  • 36 15 code Ma Vie
  • : Blog d'une jeune femme qui a envie de partager ses coups de cœur, ses coups de gueule, ses états d'âme...
  • Contact

Avertissement

Les textes de ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur, à savoir moi. Je vous remercie de bien vouloir ne pas prendre la liberté de me les "emprunter" sans ma permission.

Merci

Mon blog Doppleganger

Comme ce blog prend des proportions assez personnelles, j'ai décidé de faire migrer tous mes articles sur les Otome Games ici : http://otomegamesworld.over-blog.com/ 

Au plaisir de vous retrouver là bas pour des discussions sur ce sujet !

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elucubrations sur Hellocoton