Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 09:30

Comme vus avez dû vous languir  de ma prose envolée, lyrique, inimitable et si barbante intéressante.

Mais je ne pouvais faire autrement que de vous abandonner sans prévenir. Il s'agissait d'une urgence. La dépression de ma mère se faisant plus profonde, j'ai du prendre sans attendre le train pour me rendre chez mes parents.

C'est l'angoisse chevillée au corps que j'ai du endurer 5 heures de trajet avec mon petit bout ( très sage durant 95% du trajet, ouf).

Je pensais ne retrouver que mon père, ma mère étant partie en clinique en urgence. Mais elle était déjà rentrée car elle voyait son psy 3 jours plus tard.

Quand elle a ouvert la porte, j'ai d'abord été surprise de la voir là. Puis je l'ai vraiment vue...

Ma maman joyeuse, bout en train et pleine de vie n'était plus là. Elle avait cédé la place à une grand-mère éteinte, le regard vide, les yeux larmoyants et la voix geignarde. Ce fût un grs choc pour moi.

Je devais rester une semaine, mais d'un commun accord avec mon mari, je suis restée une semaie de plus pour organiser une prise en charge de mon père pour que ma mère soit libérée d'une partie de ses soucis.

 

C'est avec plaisir que j'ai vu revenir peu à peu quelques fragments de ma mère. Elle n'est pas encore redevenue elle-même, loin de là, mais j'ai pu partir l'esprit à peu près serein.

 

J'espère juste que le fait d'avoir à nouveau perdu sa "béquille", sa barrière de sécurité, à savoir moi, ne va pas la faire replonger de plus belle...

Car je dois aussi penser à moi. Ce séjour chez mes parents m'a épuisée à un point que je n'aurais jamais imaginé. Car d'un coup, je me suis retrouvée à m'occuper non pas d'un bébé, mais de trois. Je devais nourrir, changer, coucher et stimuler mon petit bout. Mais je devais aussi stimuler ma mère, la rebooster, la requinquer. 

Et pour couronner le tout, je devais tout dire à mon père : manger proprement, s'habiller, se changer, se laver, prendre ses médicaments... Et après 2 semaines à ce rythme, je me suis demandé comment ma m ère avait pu tenir ainsi 10 sans sombrer avant.

Car devoir s'occuper d'un malade qui refuse de se battre, c'est assurément une tâche titanesque...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

chemin de tables 04/04/2012 09:29


bien sur que tu m'a manqué


et ta prose aussi évidemment.....


j'espère que ta maman va aller mieux et retrouver un peu de joie de vivre


et on pense toujours aux malades, on les plaints on est attentifs à eux et bien sur c'est très gentil et normal


mais on oublie trop les conjoints ou accompagnants !!!!


ils meurent à petit feux souvent et s'épuisent, dépriment et vieillissent à la vitese grand V, n'ont plus de vie "normale"  mais ça tout le monde trouve ça normal .....


si enfants il y a ils sont souvent loin et ont plein de contraintes, d'enfants leurs vies bien remplies et c'est normal aussi


mais c'est super important que tu ais pu y aller, ça a surement donné tellement d ebonheur à ta maman


je connais une femme merveilleuse qui a soigné son mari très gravement en déclin permanent durant 7 ans et je comprends donc parfiaitement ce que tu dis de ton étonnement et respect à ta maman
pour toutes ces années


je suis de tout coeur avec toi et souhaite plein de choses à ta maman


gros bisous


patricia

Élucubration 04/04/2012 10:14



Ma maman allait assez bien hier quand je l'ai appelée. Elle semble avoir retrouvé la volonté  de se battre et je suis contente que ce soit ma présence pendant ces deux semaines qui y ait
contribué.


Tout le monde trouve normal qu'on s'occupe d'un malade te ne comprend pas forcément l'énergie et la force morale que ça demande. 


 


Merci en tout cas de ton soutien et de ta gentillesse :)



fabymary POPPINS 03/04/2012 07:07


hé bien, j'espère qu'elle va remonter la pente avec l'aide médicale, pas facile ces dépressions et toi en effet ne peux pas vivre là bas, ta vie n'est pas là bas, bisous ma belle

Élucubration 03/04/2012 10:06



Oui je dois aussi penser à ma pomme sinon je vais finir en clinique avec elle.


Je dois vivre ma vie aussi.


Merci en tout cas ;) bises à toi aussi



Claire 02/04/2012 21:25


Oh, je suis désolée de lire ça! Mais contente que tu sois revenue!


Tes parents doivent avoir droit à des aides, des personnes qui viendraient aider ta mère et la soulager, ce n'est pas une vie pour elle. Et ce n'est pas son rôle de s'occuper de ton père comme
ça. Je demanderai à ma tante, qui bosse dans un cabinet médical si tu veux, mais je sais qu'il existe plein d'aides pour les personnes en difficulté médicale si ton père veut rester chez lui.


Bon courage.


Et bon retour chez toi!


 

Élucubration 03/04/2012 10:05



Merci de ta sollicitude c'est gentil ^^


C'est vrai que je ne cracherais pas sur qelques tuyaux. On a contacté une association qui va aider ma mère à trouver des solutions et des fonds, mais il ne faut jamais laisser de côté aucune
piste.


Merci encore !



DarkGally 02/04/2012 20:13


c'est vraiment dur à vivre...comment vas-tu toi ?

Élucubration 03/04/2012 10:03



Fatiguée, un peu triste aussi mais contente d'avoir pu amorcer ou établir certaines choses. Ma mère a ainsi eu l'impulsion qui lui permettra de se battre plus et de s'en sortir en tout cas
j'espère. 



Gaëlle 02/04/2012 14:35


Je ne sais pas trop quoi te dire tellement ça doit être compliqué à gérer ce genre de situation. Tu as raison de penser aussi à toi. Je t'envoie en tout cas tout plein de courage. Bisous

Élucubration 03/04/2012 10:02



C'est vrai que c'est compliqué. Et le plus dur est d'agir sans trop s'impliquer émotionnelement pour ne pas se faire aspirer dans la spirale infernale...


Heureusement que j'aia mon homme qui me soutient énormément et me permet de garder la tête sur les épaules. Merci pour ce gentil petit mot



Mais Qui Suis-Je ?

  • : 36 15 code Ma Vie
  • 36 15 code Ma Vie
  • : Blog d'une jeune femme qui a envie de partager ses coups de cœur, ses coups de gueule, ses états d'âme...
  • Contact

Avertissement

Les textes de ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur, à savoir moi. Je vous remercie de bien vouloir ne pas prendre la liberté de me les "emprunter" sans ma permission.

Merci

Mon blog Doppleganger

Comme ce blog prend des proportions assez personnelles, j'ai décidé de faire migrer tous mes articles sur les Otome Games ici : http://otomegamesworld.over-blog.com/ 

Au plaisir de vous retrouver là bas pour des discussions sur ce sujet !

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elucubrations sur Hellocoton