Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 21:27

Vous le savez, j'ai quitté le "cocon" familial pour enfin vivre avec mon mari et mon fils dans la lointaine contrée du Sud. Et je dois dire que cela a été pour moi une vraie libération. Certes, je vivais chez mes parents en attendant le retour de mon homme en France, mais je n'avais pas mon indépendance et franchement c'est lourd, très lourd.

Imaginez avoir une maman poule tout le temps sur le dos quand vous sortez et rentrez à l'heure qui vous chante et que le lendemain on vous dit "Tu es rentrée à Telle Heure, hein, je n'ai pas pu dormir jusqu'à ce que je t'aie entendue rentrer". Genre je suis une ado qui rentre tard. Vous voyez le topo, quoi...

 

Donc voilà 4 mois que nous sommes partis et je suis très inquiète. Oui, ma mère va mal. Elle est en dépression. Non pas qu'elle veuille absolument me garder auprès d'elle, elle a accepté mon départ et était heureuse pour moi que je retrouve mon mari. Mais ma présence était une béquille psychologique pour elle. Elle était plus rassurée de me savoir chez elle et de savoir que si mon père ( il est malade, Parkinson ) tombait, je serais là pour l'aider à se relever ou autre.

En outre, je sortais me promener avec elle ou bien on partait faire des courses ensemble et cela lui permettait de sortir, de discuter, de voir autre chose que mon père malade et de prendre une bouffée d'air frais.

 

Je souffre donc de me trouver si loin d'elle et de ne pouvoir rien faire à part l'appeler pour prendre de ses nouvelles et tenter de la rebooster un peu en étant posistive, en lui donnant des conseils que je sais qu'elle ne suivra pas ( parce que oui, ma mère est têtue et bornée, petit trait familial).

Je ne peux pas me déplacer facilement avec mon bout de chou et rien que le fait de m'entendre parler de venir en train, ma mère commence déjà à paniquer et me dire que non, je ne dois pas venir et qu'elle va stresser de devoir tout préparer pour notre arrivée.

Me voilà donc entre deux chaises, ne sachant que faire et très inquiète. J'ai toute ma famille de son côté et du côté de mon père qui m'appellent pour me dire qu'elle ne va pas bien et que je dois trouver des solutions. 

 

C'est difficile de voir vos parents diminuer et aller mal. L'image des personnes stables et fortes de votre enfance s'écroule et vous tremblez pour eux.

J'avoue que je me sens impuissante et ce genre de sentiment est extrêmemnt déstabilisant et perturbant.

 

J'espère que ma mère va aller mieux car sinon, je crains le pire...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

chemindetables 25/03/2012 21:05


ton billet m'a beaucoup émue


c'est très délicat et je ne me sens pas capable de donner des conseils ou avis c'est trop personnel


une chose est sure c'est surement très difficile, je suis de tout coeur avec toi mais aussi avec ta maman bien sur


 tu sais, je vais avoir 50 ans en septembre, je me sens vieille tout à coup car "célibataire" désormais......mon conjoint est parti depuis 6 mois donc ma vie bien boulversée...... pour le
moment on habite encore la maiosn avec mon fils qui a voulu rester dans sa maison, pas aller non plus dans la nouvelle maison de son père parti habiter chez sa maitresse avec la fille etc
etc.......avec moi donc en accord avec son père....


et tu sais l'avoir avec moi est le plus grand bonheur du monde.........il a 20 ans et demi et je l'aime plus que tout


j'essaie de ne pas être lourde et envahissante , j'ai toujours agi comme ça , j'ai passé sous silence ma moindre inquiétude et ai laissé aller ou faire ce qu'il voulait...j'ai serré les dents et
fermé ma bouche bien souvent pour rien dire


ces jours ci il a coupé des arbres par exemple pour dégager des chemins pour le trial avec une grosse tronconeuse de son grand père........avant il y allait avec son père oui faire ça mais
c'était le père qui la tenait, donc c'est quand même un outil très dangereux....etc etc......


mais c'est peut être ce qu'il pense lui aussi comme toi que c'est lourd de vivre avec moi.........????


ça me fait mal et peur d'y penser bien sur......


il ne s'épenche pas et donc je ne sais pas ce qu'il a vraiment sur le coeur, et là aussi ne le saoule pas, une fois quand une opportunité se présente j'essaie de lui dire de s'exprimer etc mais
pas plus , je garde pour moi mes inquiétudes mes doutes, mes mes mes.......


j'aimerai ne pas lire un jour comme tu as écrit que s'il partait un peu loin comme tu as fait c'est une vraie libération.....ça serai pour moi vouloir dire un échec de ce que j'ai voulu comme
relation nous deux, mais je lirai peut être pire.....


alors , comme depuis 20 ans je profite de chaque instant.......... je prend avidement sans rien lui dire mais je prends de le savoir là ........


comme là par exemple, je suis au bureau dans la mézzanine, ouverte donc et sa chambre et salle de jeu vu qu'il a une console et adore ça est pas loin, je suis donc toute heureuse de l'entendre
parler dans son casque s'il joue en live, ou de simplement l'entendre ou le sentir là, je en demande rien de plus  et profite profite...


tu dois te dire que je suis bien ravagée  d'être si heureuse et à l'affut de choses si mimnines de lui......et bien pire peut être encore que ta maman à toi......


je lui souhaite d'aller mieux et je ne peux tu l'auras compris que compatir à son surement énorme vide sans toi


encore une fois ton billet est  très émouvant et beau, tu te livres si facilement sur le blog ça m'épate et me touche en même temps


bonne nuit


bisous


patricia

Élucubration 02/04/2012 10:26



Je pense que ton fils a une aure vision que la mienne pour une simple et bonne raison : nous avons une grosse différence d'âge. J'ai 33 ans, lui 20. À 20 ans, on est heureux de vivre chez paap et
maman ou chez maman en l'occurence. On se sent plus rassuré, on n'est après tout encore un enfant par bien des aspects.


Dans mon cas, je suis à présent une femme, je suis mariée, j'ai u nenfant je vois donc les choses différemment avec la volonté deme faire mon propre nid avec mes propres poussins. J'ai besoin de
prendre mon envol et de ne plusavoir ma mère derrière moi qui me surprotège te m'étouffe.


Donc ne prends pas peur, ton fils ne te trouve pas lourde, il aime être avec toi.


 



chuis-pas-douee 22/03/2012 17:49


j'espère aussi qu'elle ira mieux, mais ce n'est pas toi de trouver des solutions, comme tu le dis, tu l'appeler, la soutenir aussi souvent et aussi fort que tu veux, mais tu ne peux pas trouver
de solution pour la sortir de là, tout ne repose pas sur toi, tu as ta vie. mais c'est très dur tout ça c'est évident ! tu fais bien les choses

Élucubration 02/04/2012 10:13



J'essaie de bien les faire, pas toujours évident. Ma mère est un peu remise, ce n'est pas le Nirvana mais il y a du mieux. Resteç  voir si elle va tenir le cap. Je suis revenue et je dois
dire queje souffle. mais je vais continuer de suivre un peu tout ça pour la soutenir un peu.



Gaëlle 22/03/2012 11:02


Et le reste de ta famille, ceux qui justement te font culpabiliser, est-ce que eux sont proches géographiquement de tes parents ? Nan parce que c'est bien beau de dire que c'est à TOI de tout
porter sur tes épaules, mais font-ils des efforts eux aussi, leur rendent-ils visite ? J'imagine que tu dois être très très mal, mais je suppose aussi que tu fais du mieux que tu peux en fonction
de ta situation. Je te souhaite en tout cas beaucoup de courage

Élucubration 02/04/2012 10:10



Ils leur rendent visite mais j'ai senti pendant mon séjour que ça les arrangeait que je sois venue. Bah oui, je suis à la maison, j'ai juste un petit à m'occuper, j'ai rien à faire, quoi. Juste
perturber le bébé avec des horaires différents et des conditions de vie un peu camping sur les bords. enfin,bref...


Merci en tout cas pour ce petit mot ;)



fabymary POPPINS 22/03/2012 07:52


pas facile mais je vais te dire ce que j'en pense et par rapport à ce que mes enfants soignants (infirmiers) voient et ont appris, les parents on les aide oui mais en aucun cas on ne doit devenir
leurs tuteurs, ta maman fait une dépression et c'est de soins qu'elle a besoin et toi tu peux pas lui apporter ça, un soutien comme tu fais oui et c'est important mais ça s'arrête là, tu as un
mari un enfant et ta vie est là, tes aprents ont fait leur vie avant et doivent comprendre que toi aussi a la tienne à construire, et donc il faut arrêter la famille de te dire de faire ça ou ça
et te culpabiliser que tu laisses tout en plan pour y aller en changera rien.


 


Sois en sûre et ne rentre pas dans cet engrenage là, crois moi, par contre je suis là pour en parler et t'aider si tu as envie contacte moi apr el formulaire de contact de mon blog bisous

Élucubration 02/04/2012 10:03



Merci c'est gentil. J'ai dû y aller car la situation était délicate. Mais on a mis des choses en place, la machine est en route et je pense que ma  mère devrait pouvoir se remettre petit à
petit. Elle est un peu moins paniquée et elle doit à présent continuer le chein seule, je dois penser à moi et vivre ma vie comme tu le dis si bien.


C'est avec un grand plaisir et un gros soulagement que j'ai pu retrouver mon chez moi et mon homme. 


Merci encore de ce gentil petit mot ^^



Onee-Chan 21/03/2012 22:10


Mais si tu as de la famille là-bas ils peuvent peut-être s'occuper d'eux aussi non ???


Pour ta maman et si vous convenier que par exemple à intervalle régulier tu irais la voir ou l'inverse ? Comme ça elle serait un peu rassurée, non ? Elle aurait sa bouffée d'air pendant 2, 3 ou 5
jours tous les mois/ 2 ou 3 mois (enfin j'en sais rien tu vois c'est au pif en fonction de tes possibilités). C'est pas faisable ?


Le temps qu'elle se soigne ton père peut avoir une aide à domicile, et tout, il doit pouvoir y avoir des solutions. J'espère que ça ira, bisous

Élucubration 02/04/2012 09:57



Ma famille s'en occupe un peu mais bon ils ne peuvent pas être là tout le temps donc j'ai pris le train comme tu le sais.


On a mis pas mal de choses en route pendant mon séjour et j'ai beau lui seriner de venir, elle trouve toujours des excuses, enfin on va la laisser se soigner un peu et on va revenir à la charge;
foi d'Élu !



Mais Qui Suis-Je ?

  • : 36 15 code Ma Vie
  • 36 15 code Ma Vie
  • : Blog d'une jeune femme qui a envie de partager ses coups de cœur, ses coups de gueule, ses états d'âme...
  • Contact

Avertissement

Les textes de ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur, à savoir moi. Je vous remercie de bien vouloir ne pas prendre la liberté de me les "emprunter" sans ma permission.

Merci

Mon blog Doppleganger

Comme ce blog prend des proportions assez personnelles, j'ai décidé de faire migrer tous mes articles sur les Otome Games ici : http://otomegamesworld.over-blog.com/ 

Au plaisir de vous retrouver là bas pour des discussions sur ce sujet !

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Elucubrations sur Hellocoton